September 28, 2022

TOP AFRICA NEWS

We Digest News to tell the Truth

COVID 19 au Rwanda: Rester à la maison est une décision amère qui donne des résultats positifs

Bien que la ville de Kigali a environ deux jours pour passer du confinement total au confinement partiel, cela ne signifie pas qu’il n’y a plus de cas positifs au COVID 19 dans la ville.

Par: Isabella IRADUKUNDA Elisabeth

La population de la ville de Kigali est en confinement depuis plus de deux semaines comme moyen concret d’aider à prévenir la propagation du COVID 19.

La réunion du cabinet convoquée le 2 février 2021 sous la présidence du président Paul Kagame a conclu que le confinement de la ville de Kigali serait prolongé d’une semaine du 3 au 7 février.

Cela signifie que le 8 février, il y aura des activités qui reprendront mais conformément aux directives de prévention de la pandémie qui incluent l’utilisation du nombre minimum de main-d’œuvre tandis que les transports publics seront autorisés à transporter la moitié des passagers réguliers dans le bus.

La nouvelle stratégie sera en place jusqu’au 22 février 2021, date à laquelle les mesures seront réévaluées et d’autres stratégies seront mises en place dans le cadre de l’effort continu pour contenir le virus.

Le ministre rwandais de la Santé, le Dr Daniel Ngamije, dans un entretien avec la RBA, a déclaré que la raison pour laquelle la ville de Kigali avait reçu une semaine supplémentaire de confinement était nécessaire pour renforcer les réalisations qu’elle avait accomplies au cours des deux dernières semaines.

Il explique que les résultats sont rassurants car les nouvelles infections et les décès ont diminué.

Le Dr Ngamije a déclaré: «Lorsque vous comparez le nombre de décès au cours des deux dernières semaines dans notre rapport quotidien, ils ont chuté de 36% en raison des efforts de prévention et des nouveaux médicaments qui sont livrés aux patients».

«Nous voulons que les patients reçoivent tous les traitements nécessaires pour les empêcher de mourir, et nous rappelons également aux gens que le COVID 19 est toujours là malgré la désinformation de diverses personnes selon laquelle le virus est une maladie des riches et des personnes âgées», a-t-il déclaré. .

“Ce n’est plus une maladie des chauffeurs de camion comme mentionné précédemment.” Il dit que les habitants de Kigali doivent prendre le confinement comme solution, car cela aidera à garder un œil sur les personnes infectées afin qu’eux aussi soient guéris.

Une enquête récente a révélé que dans toutes les cellules de la ville de Kigali, environ 5% de tous les tests étaient infectés par le virus.

Le ministre de l’administration locale, le professeur Shyaka Anastase, a déclaré que le gouvernement était bien conscient que les mesures de confinement sont une solution aux griefs du grand public car elles affectent de nombreuses familles parce qu’elles nuisent à l’économie, mais ce n’est pas la volonté du gouvernement.

Le professeur Shyaka a déclaré: «Rester à la maison n’est pas notre désir en tant que gouvernement, mais rester à la maison est venu comme une solution au problème des infections élevées que nous avons»

«C’est pourquoi pour aller de l’avant avec la population de Kigali et tous les Rwandais, nous devons travailler ensemble pour maintenir 60% des bons résultats que nous avons obtenus en faisant face à la pandémie au cours des deux dernières semaines et ajouter les 40% restants cette semaine. ” Il ajoute

“La deuxième chose que nous savons que rester à la maison n’est pas doux, c’est un remède amer que nous connaissons, donc ce que la vie exige, c’est de remplacer le plaisir et la marche par rester à la maison pour trouver la solution durable”

852

Leave a Reply

Your email address will not be published.

TOPAFRICANEWS.COM © All rights reserved.