TOP AFRICA NEWS

We Digest News to tell the Truth

Le Rwanda lève partiellement le confinement du COVID-19: les écoles et les églises restent fermées

La réunion du cabinet des ministres qui a eu lieu le 30 avril a levé le confinement du COVID-19 qui a commencé le 21 mars avec quelques exceptions et conditions.

Entre autres, les écoles resteront fermées jusqu’en septembre 2020, les églises et les bars resteront fermés, mais les entreprises ouvriront, à plusieurs conditions.

Les nouvelles mesures entreront en vigueur le lundi 4 et seront réexaminées 15 jours après une évaluation sanitaire.

Selon un communiqué des résolutions du cabinet, les entreprises publiques et privées reprendront avec le personnel essentiel tandis que les autres employés continueront de travailler à domicile.

Les marchés s’ouvriront pour les fournisseurs essentiels ne dépassant pas 50% des commerçants enregistrés, tandis que les secteurs de l’industrie et de la construction ne pouvaient également ouvrir que pour les travailleurs essentiels.

Les hôtels et restaurants étaient désormais autorisés à ouvrir jusqu’à 19 heures. Au cours de la dernière période de confinement, ils ont été autorisés à ouvrir uniquement pour les services à emporter.

Les activités sportives individuelles dans les espaces ouverts sont désormais autorisées, mais les installations sportives restent fermées.

Les transports privés et publics reprendront dans la même province, ce qui signifie qu’aucun transport de Kigali vers l’arrière-pays ou vice versa ne sera autorisé jusqu’à nouvel ordre.

Dans les transports publics, les opérateurs devaient veiller à ce que les passagers maintiennent une distance sociale et seuls les passagers portant des masques faciaux seront autorisés à bord.

Les services funéraires ne dépasseront pas le nombre de 30 personnes contre 15 auparavant.

Écoles fermées jusqu’en septembre, églises, bars toujours fermés

Le cabinet a ordonné que les écoles restent fermées jusqu’en septembre 2020 et les lieux de culte resteront fermés pour une durée indéterminée.

Dans les sports également, le gymnase et les centres de loisirs resteront fermés, de même que tous les bars.

Comme indiqué précédemment, les transports publics et privés entre les provinces ne sont pas autorisés. Apparemment, l’instruction précédente qui autorise les services essentiels comme les médicaments, l’agriculture, en plus du transport de marchandises, continuera de s’appliquer. Pendant le confinement total, ces services se sont poursuivis.

Les motos et les vélos ne sont pas autorisés dans le transport de personnes; ils ne sont autorisés que pour le transport de marchandises.

Les frontières resteront également fermées, à l’exception du fret et des rwandais de retour et des résidents légaux qui devront encore rester en quarantaine avant 14 jours.

Comment sortirez-vous de votre complexe?

Selon les résolutions du Cabinet, les gens ne sortiront pas comme si de rien n’était; ils devront plutôt prendre des précautions et éviter d’être exposés à l’infection.

L’une des mesures qui ont été prises est que le dépistage et les tests de masse du COVID-19 se poursuivent à l’échelle nationale et que des masques faciaux doivent être portés en tout temps en public.

Tous les travaux repris devaient également respecter toutes les mesures du ministère de la santé concernant l’hygiène, le port de masques et le maintien de la distance sociale.

Le cabinet a continué d’encourager les paiements électroniques.

Les déplacements sont également interdits de 20 h 00 à 5 h 00.

Alors que le président Paul Kagame a remercié tous les Rwandais pour leurs efforts dans la lutte contre le COVID-19 et pour éviter sa propagation, il a rappelé que «le combat n’est pas terminé».

Le Rwanda fait ce pas alors que le nombre de cas ne cesse d’augmenter, mais pas de l’intérieur du pays.

Le ministère de la Santé a annoncé jeudi 18 nouveaux cas de COVID-19 sur 1, 140 échantillons testés en 24 heures.

 Les nouveaux cas portent le total à 243 alors que les recouvrements sont maintenant de 104 après l’annonce de 6 nouveaux recouvrements. Les cas actifs sont maintenant de 139 et aucun décès.

Les nouveaux cas sont les derniers du nombre croissant de cas enregistrés ces derniers jours, attribués aux chauffeurs de camions transfrontaliers et à leurs assistants

699

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Copyright © Africa News Digest Ltd | Newsphere by AF themes.